Soutenir le HCDQ en devenant mécène

LE MECENAT

C’est un dispositif permettant à une entreprise ou un particulier d’apporter son soutien, sous forme d’aide financière ou matérielle, à une œuvre d’intérêt général.

Le soutien peut se faire :

  • en numéraire : espèces, chèque ou virement
  • en nature : mise à disposition d’un véhicule, d’un logement, d’équipements sportifs, de matériels par exemple
  • en compétence : prestations de services accomplies par l’entreprise mécène ou en la mise à disposition d’un salarié de l’entreprise. Ce type de mécénat est innovant pour l’entreprise en termes de politique RH.

 

Le soutien est sans contrepartie : c’est donc un don et à ce titre, il peut bénéficier d’une réduction fiscale. Cependant, l’administration fiscale tolère une possible contrepartie non commerciale dans la limite de 20% du don.

 

Entreprise Particulier
Régime fiscal Impôt sur le revenu ou sur les sociétés Impôt sur le revenu
Taux de réduction fiscale 60% 66%
Plafond de la réduction fiscale Dans la limite de 5/00 (5 pour mille) du chiffre d’affaires annuel hors taxe (plafond appliqué à l’ensemble des versements effectués Dans la limite de 20% du revenu imposable (art 200 du CGI)

Si la limite est dépassée, le bénéfice de la réduction peut être reportée sur les 5 années suivantes

Contrepartie tolérée par les services fiscaux Entrée pour les soirs de matchs

Possibilité d’associer le logo du mécène au évènements sportifs  en lien avec l’objet du mécénat

1 abonnement annuel à partir de 1000 € versé dans le cadre du mécénat

 

Le mécénat n’est pas synonyme d’anonymat. Le mécène peut associer son nom et son logo à l’opération pour laquelle il fait un don.

Dans le cadre de ce mécénat, vous pourrez choisir de soutenir le HC Dinan Quévert dans divers domaines comme par exemple (liste non exhaustive) :

 

  • Promotion de la « maternelle patin » pour les enfants dès 3 ans : augmenter l’effectif, les former au plaisir de la glisse et les accompagner vers la découverte du rink hockey et du patin artisitique
  • Formation de nouveaux arbitres au sein de la jeune génération
  • Développement d’une section féminine afin de créer une équipe de rink hockey « fille »
  • Mise en place d’activités et de stages pendant les vacances
  • Participation des équipes jeunes en demi-finale et finale France
  • Maintien de l’équipe N1 en haut du classement